L’ETAPE DE LA DIVERSIFICATION

Votre bébé commence à manger et boire seul et apporte un plus grand intérêt aux aliments qu’il ingurgite… Il est donc prêt à diversifier son alimentation ! C’est le moment pour vous, parent, de mettre en place un régime alimentaire sain qui lui fera prendre de bonnes habitudes, d’autant plus que votre bébé va commencer à découvrir ce qu’il aime manger ou non. Soyez patient, il est possible que bébé n’aime pas certains aliments mais il faut l’aider petit à petit à les accepter. Parfois, il vous faudra lui présenter à plusieurs reprises avant qu’il l’accepte, mais c’est comme ça que vous lui apprendrez à aimer diverses saveurs.  Lui présenter à plusieurs reprises ne signifie pas qu’il faut le faire en un seul et même repas, bien au contraire car cette méthode risque de le dégouter : proposez lui cet aliment au cours de plusieurs repas.

N’ayez pas peur de lui laisser décider quand il a assez mangé. Il n’est pas nécessaire de le contraindre à finir la totalité de son assiette si c’est déjà suffisant pour lui. Si vous le laissez agir seul, il va finir par réguler son appétit.

Durant cette période, Nutribén vous conseille d'offrir des aliments solides à chaque prise de lait afin d’aider au sevrage. N’ajoutez ni sel, ni sucre au plat de votre bébé. De plus, évitez certains aliments tels que:

  • Le lait de vache en tant que boisson, du moins jusqu'à 12 mois.
  • Le sucre afin d'éviter d'éventuelles caries dentaires.
  • Le sel, mauvais pour les reins.
  • Les graisses saturées.
  • Les fruits de mer crus qui augmentent le risque d'intoxication alimentaire.
  • L'espadon, le merlin et le requin qui peuvent contenir des quantités élevées de mercure, ce qui peut affecter son système nerveux.

Bébé est-il allergique ?

Plus le régime de votre bébé est varié, plus les risques allergiques surviennent :

  • Recherchez les symptômes : Diarrhée, difficulté à respirer, gonflement ou éruptions cutanées... Ces symptômes peuvent apparaître immédiatement ou plusieurs heures après le repas. Dans de très rares cas sévères, l'allergie peut conduire à un choc anaphylactique, qui peut provoquer une inflammation de la gorge et de la bouche. Soyez donc vigilants.
  • Penchez-vous sur vos antécédents familiaux : La majorité des enfants peuvent suivre un régime alimentaire varié sans problème. Cependant, certains doivent faire face à des allergies plus ou moins sévères. Dans la majorité des cas, elles proviennent d’antécédents familiaux. Nutribén vous recommande donc de mener votre enquête afin de prévoir de potentielles allergies.
  • Respectez les conseils de votre médecin : Certains aliments sont susceptibles de provoquer des allergies, tels que le lait, les œufs, le blé, les noix, les graines de sésame, de soja, le céleri, ou encore le poisson, les crustacés et les mollusques. Eviter ces aliments avant 6 mois peut permettre de diminuer le risque d’allergie.
  • Vérifiez la composition des produits : Avant d'offrir un produit à votre bébé, vérifiez la liste des ingrédients. Les allergènes ont tendance à être clairement identifiés.

LES VITAMINES, ESSENTIELLES AU BON DEVELOPPEMENT DU NOURISSON

Malgré le fait que votre bébé n'ai besoin que de très petites quantités de vitamines, celles-ci sont essentielles à sa croissance.

Nutribén vous conseille de lui fournir un régime basé sur les couleurs de l’arc en ciel. Celui-ci vous aidera de façon ludique à suivre une alimentation saine et équilibrée :

  • Jaune pour les féculents,
  • Marron pour la viande et / ou les légumineuses (haricots et lentilles),
  • Rouge, vert, orange et mauve pour les fruits et légumes.

Si votre bébé reçoit du lait maternel, Nutribén vous recommande de lui donner quotidiennement l’équivalent de 10 microgrammes de supplément de vitamine D. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.

  • Les vitamines A et C aident ses os et ses dents à bien pousser et améliorent sa vision.
  • La vitamine B1 (Thiamine), le fer et le magnésium donnent de l’énergie à bébé et contribuent à sa bonne croissance.
  • Les vitamines B2 (Riboflavine), B3 (Niacine) et B6 donnent de l'énergie à bébé, aident au développement de son métabolisme et à la formation de ses tissus.
  • La vitamine D et le calcium améliorent l'absorption du calcium et du phosphore, et aident bébé à garder des os et des dents solides.
  • Les antioxydants luttent contre les radicaux libres qui peuvent causer des dommages aux cellules du corps de bébé.
  • Le sélénium protège contre le stress oxydatif…