Une alimentation équilibrée (1 à 3 ans)

Le petit-déjeuner doit apporter un bol ou un biberon de 250 ml de lait de croissance, des céréales (1 tranche de pain ou 20 g de céréales infantiles en poudre ou des céréales en pétale de préférence non sucrées) et si possible un fruit ou une compote.

Déjeuner et dîner doivent comporter :

1 fois par jour, 30 à 40 g de viande, de poisson ou un œuf,

des légumes verts crus ou cuits,

des féculents : pommes de terre, riz, pâtes, semoule, lentilles, mais aussi pain, crêpes...

un produit laitier : privilégiez les yaourts nature et de temps en temps petit-suisse ou fromage, mousse ou crème caramel,

un fruit cru ou cuit (compote).

Les quantités doivent être adaptées à son âge : une portion d’enfant, c’est plus petit qu’une portion d’adulte !

Le goûter apportera un laitage (1 verre de lait de croissance ou 1 yaourt) et du pain ou de temps en temps des biscuits . Les enfants ont généralement une appétence pour le sucré. Ils préféreront les yaourts et les biscuits aux fruits et surtout aux légumes. Vous devez veiller à ne pas laisser votre enfant remplacer les fruits et les légumes par une quantité excessive de desserts sucrés et de gâteaux.

Ses prémolaires de lait apparaîtront vers 2 ans. Avant, il ne peut que mâchouiller avec ses gencives. Il faudra veiller à cuire les aliments de façon à ce qu’ils soient tendres et à couper les viandes en tout petits morceaux. Evitez de mixer systématiquement car il faut l’habituer aux morceaux. Vous pouvez écraser grossièrement les légumes à la fourchette. Tout ce qui se croque et dont les enfants raffolent, attendra qu’il ait ses prémolaires.

Doit-il manger la même chose que vous ?

La plupart des jeunes enfants n’apprécient pas les recettes élaborées. Ils préfèrent distinguer clairement ce qu’ils mangent. Plus c’est simple, plus ils sont contents. Si vous mangez des pâtes au jambon, faites-le avec lui. A d’autres occasions, prévoyez un dîner exceptionnel pour lui. Et s’il a l’air intéressé par ce qui est dans votre assiette, ne perdez pas une occasion de le lui faire goûter !

Les entrées et les plats

La plupart des enfants adorent ce qui est frit, pané, en beignets, sans compter les hamburgers et les pizzas. Ces aliments sont extrêmement riches. Il ne faut donc pas en abuser. Il existe toutes sortes de recettes faciles et rapides et nettement plus équilibrées. Nous vous en proposons quelques exemples sur le site Nutribén.

Les règles de base : ne salez pas et donnez à votre enfant à peu près une cuillère à café d’huile de colza et d’huile d’olive chaque jour (cuissons, assaisonnements…) pour les apports en acides gras essentiels. Utilisez peu de beurre et toujours cru.