Lavages nasaux

Bébé 0 commentaires
lavages nasaux

Article préparé par le Dr Anabel Cristina de la Torre et traduit en français.

La respiration normale et inconsciente se fait par le nez bien que nous puissions aussi respirer par la bouche.

Le nez réchauffe l’air que nous respirons et l’humidifie. Il arrête également l’entrée de particules qui ne devraient pas pénétrer dans le corps.

Les bébés peuvent arrêter de manger simplement parce qu’ils ont le nez qui coule. Pourquoi? Parce qu’ils respirent par le nez et s’ils ont du mucus, ils doivent respirer par la bouche. Quand vous leur donnez de la nourriture, ils peuvent le rejeter parce qu’ils préfèrent respirer plutôt que manger. Ils peuvent également causer un mauvais sommeil ou même une gêne dans les oreilles.

Les allergènes, les virus, les bactéries peuvent irriter la muqueuse nasale… Ceux-ci produisent des irritations et l’irritation produit une congestion nasale. La congestion peut également survenir en raison de changements soudains de température et de la pollution de l’environnement.

Lorsque nous sommes confrontés à un processus qui provoque une congestion nasale comme le rhume, les lavages nasaux sont une pratique simple, bien tolérée et très efficace.

Non seulement dans ces cas-là, nous devons faire des lavages nasaux. Mais également, lorsque nous sommes en parfaite santé, comme nettoyage ou pour hydrater le nez.

Ils peuvent être préparés avec une solution saline ou de l’eau de mer. Le sérum physiologique est une solution stérile de chlorure de sodium à 0,9 %. L’eau de mer est également du chlorure de sodium mais obtenu directement de la mer puis traitée.

Lorsque la solution est supérieure à 0,9% on dit qu’il s’agit d’une solution hypertonique.

Pour le nettoyage nasal, une concentration de 0,9% est recommandée. Pour traiter la congestion ou l’excès de mucus, nous pouvons utiliser une solution hypertonique.

Il existe différents formats : grands flacons, sprays, monodoses, nébuliseurs.

Comment fait-on les lavages nasaux ?

On met l’enfant allongé sur le dos et la tête penchée sur le côté. On verse le sérum par la narine la plus éloignée du lit.

Parfois, une seule personne ne peut pas le faire et il est nécessaire de se faire aider par une autre personne pour le faire correctement. Si cela est impossible et qu’il n’y a qu’une seule personne, il faut tenir les deux bras du bébé d’une main et de l’autre insérer le sérum (toujours avec la tête d’un côté). Ou l’envelopper dans une serviette pour l’immobiliser.

Nous pouvons utiliser une seringue ou une dose unique directement, mais la préférence est aux sprays et nébuliseurs. Car avec la seringue nous pouvons faire des dégâts et avec une dose unique le sérum peut aller à l’entrée du nez et pas plus loin.

Lorsque nous avons terminé, nous lui tournons la tête de l’autre côté et faisons la même chose de l’autre côté.

Conseils pour faire des lavages nasaux à votre bébé

  • Parfois on verra que du mucus sort du nez après avoir fait le lavage et parfois non. Ne vous inquiétez pas car le sérum aura entraîné le mucus (qui ira dans le système digestif) et dégagé le nez pour qu’ils puissent bien respirer.
  • Si nous l’avons fait avec un spray, nous devons laver l’embout buccal avec de l’eau et du savon et le sécher correctement.
  • Quand le bébé se maintient en position assise, nous pouvons l’asseoir sur nous et faire le lavage.
  • S’il est plus âgé, le lavage peut le faire debout.
  • Il est parfois possible d’aspirer après le lavage mais à condition de voir beaucoup de mucus dans le nez et pas plus de 1 à 2 fois par jour car les aspirations peuvent irriter le nez.
  • Le lavage nasal en cas de congestion nasale peut être fait autant de fois que nécessaire en fin de journée pour que le bébé respire bien.
  • Il faut le faire avant les repas pour lui dégager le nez afin qu’il puisse mieux manger et avant de s’endormir afin qu’il respire mieux la nuit.
  • Si nous faisons le lavage pour une question d’hygiène ou de nettoyage; 1 ou 2 fois par jour suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.