Obésité infantile: comment la prévenir dès le premier jour

Mode de vie 0 commentaires
Obésité infantile

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le surpoids et l’obésité chez les enfants sont un problème de santé publique de plus en plus préoccupant qui affecte dès le plus jeune âge. Les enfants obèses et en surpoids ont tendance à continuer à avoir des problèmes de poids à l’âge adulte, il est donc très important de prévenir ces problèmes en adoptant de bonnes habitudes alimentaires dès la petite enfance. Voyons comment nous pouvons le faire.

Alimentation et obésité infantile: les clés d’une alimentation équilibrée

L’une des bases pour prévenir l’obésité infantile est de maintenir une alimentation variée et équilibrée, qui comprend des aliments des groupes principaux:

  • Produits laitiers: 2-3 portions/jour
  • Viande, poisson et œufs: 2 portions/jour, en alternance entre les 3
  • Légumineuses: 2-4 portions/semaine
  • Légumes et tubercules: 2 portions/jour
  • Fruits: 3 portions/jour
  • Céréales: 4-6 portions/jour
  • Huile d’olive: 3-6 portions/jour
  • Fruits secs: 3-7 portions/semaine
  • Eau: 4-8 verres/jour
  • Beurre et margarine, miel et sucres, chocolat et confiserie: consommation modérée

Pour savoir quelle est la taille d’une portion, il existe une astuce très simple, basée sur la taille de la main de l’enfant. Ainsi, nous aurons une portion équivalente à …

  • Pâtes, pommes de terre, riz et pain: la taille d’un poing fermé
  • Viande et poisson: la surface de la paume de la main
  • Graisses et sucres: le bout d’un doigt
  • Légumes: la surface des deux mains légèrement en coupe
  • Fromages: deux doigts
  • Fruit: ce qui tient dans le creux d’une main

Conseils pour prévenir l’obésité infantile

  • Les parents sont responsables de la planification d’un menu équilibré, mais nous pouvons impliquer les enfants dans le processus pour convenir des repas et organiser la liste de courses pour la semaine. Plus les enfants s’impliquent dans la recherche de recettes, les courses et la préparation des aliments, plus ils sont susceptibles de les accepter.
  • Les enfants apprennent principalement par imitation, il est donc essentiel que les parents mangent sainement et partagent au moins un repas par jour en famille, à table et sans distractions comme la télévision, les tablettes ou les téléphones portables.
  • Il est essentiel d’encourager l’habitude du petit-déjeuner, car c’est l’un des repas les plus importants de la journée et peut être un bon moment à partager en famille. Pour être complet, nous devons inclure des aliments de différents groupes.
  • Le régime alimentaire doit être varié depuis l’enfance, avec différents aliments et préparations culinaires. Dans la mesure du possible, toute la famille doit manger la même chose, en adaptant la portion à l’âge de l’enfant.
  • Pour faciliter l’acceptation de nouveaux aliments, nous pouvons varier leurs saveurs avec différentes herbes aromatiques et épices, ce qui permet également d’éviter une consommation excessive de sel. Plutôt que d’insister pour qu’ils finissent l’assiette, il faut faire en sorte qu’ils goûtent au moins un peu de tous les aliments.
  • N’utilisez pas la nourriture comme récompense ou punition, ou pour calmer les ennuis et frustrations.
  • Encouragez les activités physiques de toutes sortes: jeux, sports, déplacements, activités récréatives, éducation physique, exercice programmé …

Comment établir de bonnes habitudes alimentaires dès la première année de vie

La prévention de l’obésité infantile peut (et devrait!) Commencer dès la naissance. Voici quelques recommandations pour promouvoir une nutrition adéquate dès la première année de vie:

  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de commencer l’allaitement au cours de la première heure de vie et de le maintenir comme seule forme d’alimentation pendant les 6 mois suivants.
  • Dans le cas où l’allaitement n’est pas possible ou si la mère choisit de ne pas le faire, nous nourrirons le bébé avec du lait adapté ou une formule répondant à tous ses besoins nutritionnels.
  • À partir de 4 à 6 mois, il sera nécessaire de commencer une alimentation complémentaire, en introduisant progressivement d’autres aliments. Il n’y a pas de calendrier fixe pour ce processus, mais le plus courant est de commencer avec des fruits ou des céréales et de progresser avec le reste des aliments.
  • Il est conseillé de poursuivre l’allaitement ou le lait maternisé à la demande jusqu’à l’âge de 2 ans ou plus, ou jusqu’à ce que la mère et l’enfant le désirent.
  • Dès la première année de vie, il est important de proposer une alimentation saine et variée, avec différents ingrédients et techniques culinaires et des aliments de saison et locaux. De même, il est recommandé aux enfants de partager les repas avec la famille dans la mesure du possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *