Comment agir si votre bébé refuse de manger?

Alimentation 0 commentaires
comment reagir si bébé refuse de manger

Constater que, depuis sa première année, notre bébé ne veut pas manger ou rejette certains aliments est un problème fréquent pour de nombreux parents. Le plus important c’est de ne pas perdre son sang-froid.

La plupart du temps, on parle de quelque chose d’anecdotique et sans importance. Cependant, parfois, cela peut être synonyme de problèmes qui doivent être traités par un expert. Bien que ce souci soit très commun, il n’existe pas une solution « générale ».

En revanche, nous avons certaines informations à prendre en compte afin d’appliquer la décision appropriée dans chaque cas.

Avant de nous inquiéter en pensant que nous sommes confrontés à un problème « grave », nous devons savoir quelque chose de fondamental: dans les premiers mois, les bébés mangent beaucoup en raison de la grande croissance qu’ils connaissent. Cependant, la deuxième année, la croissance est beaucoup plus lente, selon les experts.

Les parents qui ne sont pas conscients de ce fait pensent que si un an leur bébé ingèrent une quantité, la deuxième année cette quantité sera doublée.

Cette fausse idée, hors de la réalité de la croissance du bébé, crée un «conflit» parent-enfant inévitable au moment des repas, au détriment des deux.

Un autre fait à garder à l’esprit lors de l’évaluation si le bébé mange suffisamment ou non, est de savoir que lorsque le petit passe de l’alimentation liquide à l’introduction des solides, il n’a plus besoin de manger autant. Puisqu’il reçoit une alimentation équilibrée et saine.1

Chaque situation peut être un monde, il est donc conseillé d’observer le bébé et d’analyser en détail son « degré d’inappétence ».

Un « indice » qui peut nous éclairer à l’heure de savoir si l’on est face à une étape anecdotique ou à un problème qui devrait être mis entre les mains d’un expert, est de distinguer s’il s’agit d’un rejet sélectif, avec une certaine nourriture ou devant toute nourriture.

Dans le premier cas, il peut s’agir d’un problème de comportement et dans le second, il peut être dû à une maladie.

Quelque chose de crucial, quel que soit le cas, lorsque nous sommes confrontés à ce problème, nous devons être clairs sur ce que nous ne devons PAS faire. 2

Les habitudes alimentaires émotionnelles sont l’un des principaux facteurs à éviter dans la bonne nutrition de l’enfant.

Par conséquent, il est nocif de:

  • Le distraire pour manger à l’aide d’un smartphone, de jouets sonores, etc.
  • Le persuader par des avantages, qu’il ne comprend toujours pas.
  • Chantage: relier la nourriture à des prix.
  • Manger de force: il peut finir par vomir, jeter la cuillère dans les airs, etc.
  • Collations entre les repas: manger sans faim lui donnera la sensation de manger forcé.

La prochaine fois que votre bébé ne voudra pas manger, nous espérons que vous aurez un peu plus de clarté sur ce qu’il faut faire. Et surtout, ne « pas » faire! 😉

Sources:

1. «Mi hijo no quiere comer» – Todopapas.com

2. Isidro Vitoria, pédiatre de l’unité Nutrition et métabolopathies del Hospital La Fé de Valencia. Artículo “¿Qué hago si mi hijo no quiere comer?”. Sapos y Princesas (El Mundo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *